Archives mensuelles : avril 2015

Conférence débat le mercredi 6 mai à St Genis Laval

L’association L’écoclicot organise une conférence débat le 6 mai sur les enjeux du traité transatlantique.

Cette soirée sera animée par l’un de nos experts au sein du Collectif Stop TAFTA Lyon.

Le lieu : L’amicale laïque
18, rue Pierre Fourel à St Genis-Laval à partir de 20h.

Le site officiel : l’Ecoclicot

Affiche débat tafta)

journée internationale contre le projet TAFTA samedi 18 avril : un succès !

Les conférences ont eu un franc succès. Notre stand n’a pas désempli et de nombreux citoyens ont été informés au sujet du traité TAFTA.

De plus, nous avons eu beaucoup de chance avec une météo favorable.

Un merci à tous les participants, les visiteurs et les curieux maintenant informés de la dangerosité du projet euro-état-unis TAFTA.

Nous poursuivons notre chemin contre ce projet néfaste avec encore plus d’énergie !

Le Progrès 19-04-2015

 

 

 

 

la Commission Européenne intègre un nouveau conseiller spécial issu du monde des affaires

Madame Cécilia Malmström, commissaire au commerce, responsable de la négociation du Grand Marché Transatlantique / TAFTA avec les USA, vient d’intégrer dans l’équipe des négociateurs Européens un « conseiller spécial », Jan E. Frydman [1] [2] [3], qui a travaillé chez Procter & Gamble, The First National Bank of Chicago, American Professionals Insurance Company ou encore le cabinet d’affaires Mannheimer Swartling et compte parmi les fondateurs du Trans Atlantic Business Dialogue (TABD, devenu TABC), ce puissant lobby qui milite depuis des années pour transformer la zone Europe-USA en un marché d’affaires et de profits unique.

On ne peut que s’interroger sur ce type de recrutement émanant d’un puissant lobby financier et non d’organisations citoyennes ou plus neutres quant à l’intérêt général.

La Commission Européenne, par ses choix, nous indique clairement sa préférence vers les multinationales et le monde des affaires.

A quand le recrutement de conseillers issus d’associations humanitaires, sanitaires ou environnementales ?

– Damien